SFR Presse
L'Union
18 novembre 2018

Jour de colères et de barrages

3 min

GRAND REIMS Le soleil, qui a du mal à réchauffer l’atmosphère, n’a pas fait fondre tout le givre. Mais, en ce samedi matin, sur la route départementale 944, entre Reims et Châlons, la beauté du paysage n’est pas au centre des préoccupations. Les automobilistes n’ont qu’une chose en tête : les « gilets jaunes » vont-ils les bloquer ou les laisser passer au compte-gouttes ? « Nous faisons patienter

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :