SFR Presse
Le Télégramme
30 juillet 2019

Russie. Navalny atteint d’un mal suspect

3 min

L’un des principaux opposants au Kremlin, Alexeï Navalny, n’a pas exclu, lundi, la possibilité d’avoir été « empoisonné », à la suite de son placement en détention pour avoir enfreint les règles encadrant les manifestations en Russie. Le blogueur contestataire a été traité à l’hôpital pour un mal mystérieux avant d’être renvoyé vers la prison où il est incarcéré. Condamné, la semaine dernière, à 3

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :