SFR Presse
L'Express
18 décembre 2018

« Trahison » à Blanquefort

E. B.

1 min

E. B.
E. B.

Lâcheté », « mensonge » : Bruno Le Maire n’a pas eu de mots assez durs pour dénoncer la décision du groupe Ford de fermer son usine de Blanquefort, spécialisée dans les boîtes de vitesses. Une « trahison » qui va entraîner le licenciement des 850 salariés du site et qui a, selon lui, pour unique objectif « la volonté de faire monter son cours de Bourse ». Depuis plusieurs mois, le ministre bataill

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :