SFR Presse
Le Figaro
1 août 2019

Le fils héritier d’Oussama Ben Laden éliminé par les États-Unis

Hamza, qui avait appelé en 2011 à venger son père, aurait été tué dans un raid à la frontière pakistano-afghane.

Picard, Maurin

3 min

Picard, Maurin
Picard, Maurin

TERRORISME Il n’était pas encore un chef de guerre, encore moins le meneur charismatique attendu par la nébuleuse islamiste, mais son patronyme suscitait néanmoins crainte et vénération. Hamza, fils d’Oussama Ben Laden, le fondateur d’al-Qaida et cerveau des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, avait appelé à venger son père, tué en 2011 par les forces spéciales américaines dans son refu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :