SFR Presse
La Dépêche du Midi
30 décembre 2018

Dans le ventre du marché de Toulouse

Manon Adoue , t @AdoueManon

3 min

Manon Adoue
   , t       @AdoueManon
Manon Adoue , t @AdoueManon

La nuit est noire, la ville immobile. Personne ne soupçonne que sous les halles du marché gare, au nord de Toulouse, la vie grouille déjà depuis 4 heures du matin. Personne sauf Olivier, primeur à l’Isle-Jourdain dans le Gers, qui se vante d’être le premier client de la journée de ce petit Rungis. « Je suis arrivé à 3 h 30, pas vrai Christian ? » Christian, un manutentionnaire, opine de la tête. L

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :