SFR Presse
Le Figaro
9 septembre 2018

Baroud d’honneur d’un militant basque

N/A

1 min

Mardi se tiendra au TGI de Bayonne une audience singulière et symbolique. Soutenu par neuf autres militants de la cause basque, Peio Irigoyen refuse de décliner sa domiciliation au titre de son inscription au fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions terroristes (Fijait). Face à cette accusation de « stigmatisation », le parquet défendra le respect nécessaire des décisions

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :