SFR Presse
01 Net
18 décembre 2018

GENÈVE / SUISSE CYBERVITRINE POUR CALL-GIRLS

3 min

2 likes

Fin octobre, nos voisins helvètes ont lancé un site Web un peu particulier. Baptisée Call Me To Play (appelle-moi pour jouer), cette plateforme de prostitution est soutenue et financée par le gouvernement. Son but ? Protéger les travailleurs du sexe tout en informant leurs clients sur les précautions à prendre. Escort boys et call-girls peuvent s’y inscrire gratuitement pour se présenter (centres

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :