SFR Presse
L'Indépendant
11 juillet 2018

Une deuxième gare TGV, décriée, pousse Montpellier vers la mer

Rosanne Mathot

3 min

Rosanne Mathot
Rosanne Mathot

mONTPELLIER. La nouvelle gare inaugurée irrite les écologistes. L’UE enquête. Avec ses airs de soucoupe volante, posée en plein champ, sur un espace de 10 000 m², la nouvelle et deuxième gare TGV de Montpellier (nommée gare « Montpellier Sud de France », ex « gare de la Mogère ») est spectaculaire, tant au niveau de son design futuriste que de ses ambitions : faire du quartier où elle est implanté

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :