SFR Presse
Corse Matin
4 septembre 2018

Le "tireur de Libé" jugé en appel

1 min

Son périple armé dans Paris, lors duquel il avait grièvement blessé un assistant photographe de Libération, lui a valu 25 ans de réclusion criminelle en première instance. Abdelhakim Dekhar tentera à partir d’aujourd’hui de faire alléger sa peine devant les assises de l’Essonne. Le "tireur de Libé", jugé en appel pour tentatives d’assassinat, enlèvement et séquestration, avait semé l’angoisse pend

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :