SFR Presse
Var Matin
29 juin 2019

« J’ai été pilote de char à Canjuers »

3 min

Sébastien, au bout de 22 ans de carrière, vous allez découvrir de nouvelles épreuves spéciales... Oui, l’occasion s’est présentée. Je la saisis volontiers. Quand on dispute le championnat du monde, les opportunités de rouler dans l’Hexagone sont rares. Quelle que soit l’épreuve, en France, le public nous réserve toujours un accueil chaleureux. On l’a encore constaté l’autre jour au Rallye Vosges-G

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :