SFR Presse
Elle
18 octobre 2019

MA VILLE MON AMOUR

2 min

1 like

DANS « LES FILLES DE ROMORANTIN », LA JOURNALISTE NASSIRA EL MOADDEM ENQUÊTE SUR LA VILLE QUI L’A VUE GRANDIR. L’OUVRAGE EN DIT LONG SUR LES FRACTURES FRANÇAISES. Adolescente, Nassira El Moaddem s’ennuyait ferme à Romorantin, sous-préfecture de Loir-et-Cher (17 900 habitants). Alors elle a quitté la ville, fait de brillantes études (Sciences-Po, ESJ Lille), est devenue journaliste à Paris. Mais Ro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème