SFR Presse
Le Figaro
8 décembre 2019

Denis Lalanne, journaliste et écrivain

Jean-Julien Ezvan

3 min

Jean-Julien Ezvan
Jean-Julien Ezvan

Quand il se racontait, Denis Lalanne prenait soin de ne rien oublier des privations d’une jeunesse endurée sous l’Occupation. Une période qui avait nourri son imaginaire et son appétit de découvertes. Du monde et des hommes. « Je n’ai pas fait fortune, mais j’ai eu tellement plus. Mes amis me disaient toujours lors de nos retrouvailles : “Raconte-nous. Raconte-nous ce que tu as vu.” » Durant toute

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :