SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

Une journée dans la vie d’un soldat des champs

BÉATRICE MATHIEU

4 min

BÉATRICE MATHIEU
BÉATRICE MATHIEU

D’ordinaire, Emilie pique.Et repique. Penchée huit heures par jour, du lundi au vendredi midi, sur sa machine à coudre. Des cuirs pleine fleur doux comme de la soie, des galuchats exotiques, des peaux vernies rouge pétard ou vert bouteille qui glissent sous ses doigts. Elle pique des « bords francs », des « bords rempilés », des « cousus norvégiens » et des doublures en satin. Emilie Amblard, peti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :