SFR Presse
Libération
7 novembre 2018

Intelligence artificielle : pour la CGT, le binaire de la guerre

Entre méfiance et croyance dans le progrès, l’organisation syndicale tenait, mardi à Montreuil, un colloque sur l’intelligence artificielle et ses conséquences dans le monde du travail.

3 min

La CGT n’est pas forcément là où on l’attend. Mardi, elle organisait à son siège de Montreuil (Seine-Saint-Denis) un colloque intitulé : «Où va l’intelligence artificielle ?» A ceux qui s’en étonnent, son secrétaire général, Philippe Martinez, venu faire un tour dans la vaste salle du comité confédéral national, le parlement de la CGT où avait lieu l’événement, avait préparé sa réplique : «Notre s

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :