SFR Presse

Question de respect

2 min

Le coup de théâtre survenu lundi soir dans l’affaire Vincent Lambert, où la cour d’Appel de Paris a demandé que les soins interrompus le matin même soient rétablis afin qu’un comité de l’ONU se penche sur onze années de procédure, impose de poser, plus encore que la question de la dignité ou de la décence, celle du respect de l’être humain. D’abord le respect de Vincent Lambert lui-même. Est-ce q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :