SFR Presse
L'Équipe
8 juin 2018

Au service, contre Nadal, Delpo possède l’arme fatale

l’œil de Mats Wilander

2 min

l’œil de Mats Wilander
l’œil de Mats Wilander

Juan Martin del Potro possède l’âme naïve d’un ange et le cœur énorme d’un lion. Quand il lâche un rugissement, on dirait un fauve. Un vrai. Il ne joue pas un personnage. Ce qui me fait dire qu’il aurait gagné trois ou quatre Grands Chelems de plus sans ses blessures aux poignets. Il n’y a pas de limite à son niveau de jeu. Sauf peut-être physiquement : à cause de son gabarit, il peut être sujet à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :