SFR Presse
Le Télégramme
30 janvier 2019

Sibiril. Les deux lions de l’entrée du château de Kerouzéré dérobés

1 min

Quelle n’a pas été la surprise du gardien de la forteresse médiévale de Kerouzéré, à Sibiril (29), Pascal Hallier, en découvrant, mardi matin, l’absence des deux grands lions en fonte qui semblaient surveiller l’entrée de la vieille demeure, érigée en 1425. La disparition des deux sculptures, « qui devaient peser au moins 100 kg chacune », a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Des pierres de le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :