SFR Presse
L'Union
12 juillet 2019

13 % des Français ont écrit leurs directives anticipées

1 min

Environ 13 % des Français auraient rédigé leurs directives anticipées, ce dispositif qui permet à une personne majeure de mettre par écrit ses souhaits concernant sa prise en charge médicale en fin de vie. Cette possibilité existe depuis la loi Leonetti adoptée en 2005 mais elle reste mal connue. Pour certains, si Vincent Lambert avait eu la possibilité d’écrire ses volontés de cette manière, l’af

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :