SFR Presse
Le Télégramme
30 juillet 2019

Charleville-Mézières. Rimbaud reçoit toujours du courrier

2 min

Il a disparu depuis 1 27 ans mais Arthur Rimbaud reçoit toujours du « courrier » au cimetière de l’Ouest, à Charleville-Mézières (Ardennes). Le gardien veille sur la tombe du poète et relève ses lettres, parfois enflammées, qui viennent du monde entier. « Rimbaud, je le tutoie ! Je l’appelle Arthur ! ». Gardien du cimetière de l’Ouest, à Charleville-Mézières (Ardennes) depuis 37 ans, Bernard Colin

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :