SFR Presse

Toujours pas la bienvenue

2 min

La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a décidé hier à Monaco de maintenir la suspension de la Russie, en cours depuis trois ans et la révélation d'un vaste scandale de dopage, malgré la récente main tendue par l'Agence mondiale antidopage (AMA). L'IAAF, dernière institution emblématique à bannir la Russie, choisit donc une ligne stricte, alors que le drapeau russe n'est plus apparu dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :