SFR Presse

Pas de procès prévu à temps, il est libéré de prison

F. Ab.

1 min

L’engorgement de la justice et son manque de moyens souvent décriés par ses principaux acteurs n’ont rien d’un mythe. Dernièrement, un homme de 23 ans écroué dans une affaire de séquestration et de braquage commis au domicile d’une famille à Aucamville, au nord de Toulouse, le 31 août 2015, a été remis en liberté par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse. Motif : délai d’audie

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :