SFR Presse
Sud Ouest
13 novembre 2019

Bordeaux, centre de la « grande pêche salée »

G. R.

2 min

G. R.
G. R.

BÈGLES-BASSENS Bordeaux a été le plus grand port de décharge et de négoce de la morue Si Bordeaux a armé moins de navires que les Bretons, les Normands ou les Basques pour partir en pêche, la ville s’est, très tôt, bien placée dans le négoce de la morue. Même Michel de Montaigne, dont la famille a fait négoce de ce commerce, a longtemps dû supporter le sobriquet de « fils de pêcheurs de harengs ».

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :