SFR Presse
Elle
17 mai 2019

XAVIER ANYWAYS

1 min

Le paradoxe Xavier Dolan, c’est que le jeune homme vient seulement d’avoir 30 ans, mais qu’au vu du nombre de films qu’il a présentés à Cannes (« J’ai tué ma mère » en 2009, « Les Amours imaginaires » en 2010, « Laurence Anyways » en 2012, « Mommy » en 2014 et « Juste la fin du monde » en 2016), le réalisateur fait déjà figure de vétéran. Après l’absence à Cannes de « Ma vie avec John F. Donovan »

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :