SFR Presse
Libération
13 février 2019

Un attentat-suicide contre un bus transportant des membres de l’armée d’élite du régime en Iran a tué au moins 27 personnes mercredi dans le sud-est du pays,

1 min

dernière attaque en date contre les forces iraniennes, a indiqué l’agence officielle Irna. L’attaque a visé un bus transportant des membres des Gardiens de la révolution sur la route entre les localités de Khash et Zahedan dans la province du Sistan-et-Balouchistan. «Vingt ont [également] été blessées dans l’attaque terroriste», a ajouté l’agence Irna. Le groupe jihadiste Jaish al-Adl («Armée de l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :