SFR Presse
Corse Matin
8 novembre 2018

Blanchiment présumé en Corse : jusqu’à 3 ans de prison requis

DENIS TROSSERO

2 min

Il y a des dossiers judiciaires où l’on est forcé de faire parler les morts. Deux dans cette affaire, Richard Casanova, criblé de balles le 23 avril 2008, sur la commune de Porto-Vecchio, puis Jean-Luc Codaccioni, un personnage connu de la justice marseillaise, qui allait à son tour succomber après avoir été ciblé près de l’aéroport de Bastia, le 5 décembre 2017. Deux morts cités dans ce dossier à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :