SFR Presse
Le Figaro
4 novembre 2018

Air France doit maintenant négocier avec ses navigants

Après l’accord global, pilotes, hôtesses et stewards font valoir leurs propres revendications salariales.

Valérie Collet

2 min

2 likes

Valérie Collet
Valérie Collet

TRANSPORT Ben Smith, le nouveau patron d’Air France, n’a pas franchi tous les obstacles pour vraiment apaiser les relations avec les salariés de la compagnie. Le plus dur reste même peut-être à venir. La signature le 19 octobre d’un accord sur les salaires avec la majorité des syndicats d’Air France prévoit une augmentation de 2 % rétroactive au 1er janvier 2018 et une autre de 2 % en janvier 201

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :