SFR Presse
Libération
29 janvier 2019

Rastignac à l’Elysée

Si les journalistes Nicolas Domenach et Maurice Szafran dressent un plaidoyer informatif et admiratif du président de la République, ils révèlent, à leur corps défendant, le malentendu macronien.

3 min

D errière le poète, il y a un tueur. Tel est l’idée, le fil rouge, l’argument qui domine ce portrait brossé par deux journalistes au long cours - quarante ans de métier, avouent-ils - de cet inconnu qui gouverne la France : Emmanuel Macron. Double métaphore : le Président n’écrit pas de poèmes et il n’a tué personne, fort heureusement. Mais allégorie juste : ce démiurge du nouveau monde a gardé le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :