SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

Orient extrême

K. P.

1 min

K. P.
K. P.

EXPOSITION Mandarins de brocart, geishas d’organza, maharanis drapées de saris... L’Asie fut un trésor d’inspirations pour Yves Saint Laurent – en photo ci-contre, lors de son premier voyage à Kyoto au Japon, en 1963, en compagnie d’une courtisane habillée en vêtements traditionnels. Sa fascination pour ces costumes, qu’il a sublimés dans de nombreuses collections, a infusé sa création. Le musée Y

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème