SFR Presse
Courrier Picard
9 avril 2019

La militante d’Attac hospitalisée donne sa version

1 min

« Macron n’est pas un exemple de sagesse mais de mépris et de violence », a déclaré hier Geneviève Legay, la militante d’Attac blessée à Nice lors d’une charge de police pour disperser une manifestation interdite des gilets jaunes. Au micro de France Bleu Azur, elle précise penser avoir reçu un coup de matraque : « J’ai un trou dans la tête derrière et je pense que ce coup de matraque m’a fait tom

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :