SFR Presse
La Dépêche du Midi
25 octobre 2018

Les « reclus de Monflanquin » ne récupèrent pas leur château

1 min

La chambre civile de la cour d’appel d’Agen a tranché. Elle a débouté la famille de Védrines, qui demandait à la justice française de pouvoir récupérer le château familial Martel à Monflanquin, Lot-et-Garonne, confirmant ainsi la décision de première instance qui refusait d’effacer la seconde vente à l’actuelle propriétaire. Les 11 membres de la famille de Védrines, les « Reclus de Monflanquin »,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :