SFR Presse
La Provence
4 décembre 2018

"On n’est pas des délinquants, juste des lycéens en colère"

Chloé ROUSSEL

1 min

Chloé ROUSSEL
Chloé ROUSSEL

Un sentiment de rejet et d’abandon. C’est le message qu’ont essayé de faire passer les élèves des lycées de l’Estaque (16e) et de Saint-Exupéry (15e), hier. "On n’est pas là pour mettre le bordel, on veut juste être écouté", s’exclame une élève. S’ils affirment soutenir les gilets jaunes, leurs principales revendications reposent sur l’annulation de la réforme du baccalauréat et le manque de moyen

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :