SFR Presse
Le Figaro
15 juin 2018

Le luxe selon Carla Chalouhi

MULTIMARQUE  Après deux ans de travaux pharaoniques, la femme d’affaires, à la tête de la société Arije, inaugure à Paris un espace de 1 600 m2 où une quarantaine de griffes horlogères et joaillières sont présentées au côté d’œuvres d’art triées sur le volet.

Fabienne Reybaud

4 min

Fabienne Reybaud
Fabienne Reybaud

Les présidents des grands noms de l’horlogerie mondiale ont franchi ce printemps la porte du 50 de la rue Pierre-Charron, dans le VIIIe arrondissement de Paris. Ce n’est pas Carla Chalouhi qui s’en vanterait - sa discrétion, viscérale, en fait d’ailleurs un mauvais « client » pour la presse - sinon les principaux intéressés ébaubis de l’écrin stupéfiant qu’elle leur aurait construit… « C’est hors

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :