SFR Presse
Le Figaro
9 octobre 2019

Les pays d’Afrique de l’Ouest tentent de sonner la mobilisation générale

Tanguy Berthemet

3 min

LE TON a changé à l’été. D’abord, Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, glissait : « Nous ne sommes pas en train de gagner la guerre au Sahel. » Puis, fin juillet, le chef d’état-major français, le général Lecointre, estimait que « les conditions d’une extension de la déstabilisation sont aujourd’hui réunies ». Rassemblés pour un sommet extraordinaire mi-septembre à Ouagadougou, les p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :