SFR Presse
Sud Ouest Dimanche
26 août 2018

Maria Schneider, l’actrice sacrifiée

ISABELLE BUNISSET

2 min

ISABELLE BUNISSET
ISABELLE BUNISSET

Vanessa Schneider Il y avait peu de monde à l’église Saint-Roch, en 2011, pour saluer la mémoire de Maria Schneider. La famille bien sûr, quelques proches et célébrités aussi. Alain Delon a insisté pour lire le premier hommage : une lettre de Brigitte Bardot. L’autre « poupée de chair nationale » n’avait pas eu la force de se déplacer. À l’instar de Frédéric Mitterrand, elle lui est restée fidèle

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :