SFR Presse
La Voix du Nord
12 octobre 2019

À Lille, Huawei ne « vient pas faire son marché » ni « exporter des cerveaux »

PAR MARC GROSCLAUDE,economie@lavoixdunord.fr

2 min

PAR MARC GROSCLAUDE,economie@lavoixdunord.fr
PAR MARC GROSCLAUDE,economie@lavoixdunord.fr

Le géant chinois de l’électronique soutient depuis six ans les jeunes entreprises de technologie, notamment à Lille. Zhang Minggang, directeur général adjoint de Huawei Technologies France, explique la démarche. LILLE. Pour une start-up, 20 000 ou 30 000 euros pour soutenir son activité, c’est toujours bon à prendre. C’est ce que deux jeunes entreprises de la région, TrackAp et HAVR, ont reçu des

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :