SFR Presse
Le Figaro
25 avril 2019

En Espagne, Vox réinterprète l’histoire et jongle avec les codes du franquisme

Le parti d’extrême droite fait appel aux mythes de la nation tels qu’ils étaient enseignés sous la dictature.

Mathieu de Taillac

4 min

Mathieu de Taillac
Mathieu de Taillac

LÉGISLATIVES L’acte politique commence dans le recueillement. Dans la petite grotte de Covadonga, Santiago Abascal dépose une gerbe de fleurs rouges et jaunes aux pieds de la statue de «  la Santina  ». L’assemblée entonne l’hymne à cette Vierge locale : « Bénie soit la reine de notre montagne, son trône est le berceau de l’Espagne… » Puis le président de Vox traverse rapidement le couloir qui mèn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :