SFR Presse

La "fraude dure" coûte 400 000 euros à Citalis par an

2 min

Nuisances sonores, agressions, fraudes... sont fréquentes sur les lignes de bus assurées par la "Citalis". Et tout cela a un prix... Le 27 mai dernier, au Terminus de la ligne 31 à Quartier-Français (Sainte-Suzanne), un passager n'a pas voulu descendre. Il était complètement ivre... Finalement, les négociations menées par les agents chargés de la médiation ont eu raison de son délire éthylique et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :