SFR Presse
Le Figaro
28 juin 2018

L’avenir du nucléaire se joue en Asie

La Chine et l’Inde sont les deux marchés actuellement les plus prometteurs pour toute la filière.

Delphine Denuit

3 min

ÉNERGIE « Optimiste », c’est ainsi qu’EDF a qualifié ce mercredi sa possibilité de vendre de nouveaux EPR en Chine après la mise en route au début du mois du tout premier réacteur de troisième génération de la centrale de Taishan, au sud du pays. « Il y a beaucoup d’ambitions chinoises, c’est clairement l’un des marchés importants du nucléaire dans le monde », souligne Xavier Ursat, directeur ingé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :