SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Deux vies pour un enfant

VINCENT LAHOUZE L’auteur, né en Colombie, adopté en France, imagine qu’elle aurait été sa vie à Medellin.

Laurence Caracalla

2 min

TOUS les enfants adoptés se sont un jour posé la question : que serais-je devenu si personne n’avait voulu de moi ? Vincent Lahouze n’échappe pas à la règle. Ce jeune homme très actif sur les réseaux sociaux, suivi par un public de plus en plus nombreux pour ces textes engagés, est né en Colombie en 1987. Abandonné par sa mère, « l’éphémère », comme il aime à l’appeler, il passera quatre ans dans

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :