SFR Presse
L'Indépendant
2 mars 2019

«Personne n’a cru mon fils, même pas nous»

2 min

Le père de l’un des jeunes garçons victimes a décidé de témoigner à l’issue de cinq jours d’un procès « particulièrement éprouvant ». « Ça a fait ressortir énormément de choses que l’on portait depuis 10 ans. Seuls. Au départ, beaucoup de gens ont dit : “c’est un complot contre l’abbé Savioz. Ces jeunes l’ont influencé. Comment peut-on penser ça de lui ?” Mon fils a été le premier à briser le sile

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :