SFR Presse
Le Parisien
29 novembre 2018

Les gendarmes placés sous statut de témoins assistés

Ils ont été placés sous le statut de témoin assisté.

Timothée Boutry

1 min

Après avoir été entendus hier et avant-hier pour la première fois par la juge d’instruction, les trois gendarmes qui ont procédé à l’interpellation d’Adama Traoré ont été placés sous le statut de témoin assisté dans le cadre de l’enquête sur les circonstances de son décès. Le 19 juillet 2016, ce jeune homme de 24 ans avait succombé à l’issue de son interpellation mouvementée à Beaumont-sur-Oise (V

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :