SFR Presse
Libération
11 septembre 2018

«Ma Fille», rance errance

D’un roman désuet, Naidra Ayadi tire un film maladroit et anachronique où un père naïf cherche son enfant happée par les bas-fonds de la «grande ville».

1 min

C’est à Thierry Ardisson, producteur du film, que revient l’idée d’adapter le Voyage du père de Bernard Clavel, roman de 1965 racontant le périple d’un paysan jurassien parti chercher sa fille à Lyon où il découvre qu’elle se prostitue. Drôle d’idée tant ce roman appartient à un autre siècle, où «la grande ville» pouvait encore être perçue comme une Babylone aux yeux d’un vieil homme de la campagn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

La Provence
12 septembre 2018

Enquête personnelle

1 min