SFR Presse
Libération
16 juin 2018

Macron tente d’arrondir les angles avec Conte

2 min

Et Conte rencontra Macron. Vexé après que le locataire de l’Elysée a dénoncé, en début de semaine, la «part de cynisme et d’irresponsabilité» du gouvernement italien à cause de son refus d’accueillir les 629 réfugiés de l’Aquarius, Giuseppe Conte, le nouveau président du Conseil italien, avait laissé planer le doute sur sa présence à cette première rencontre bilatérale. Il s’est finalement rendu à

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :