SFR Presse
Le Figaro
1 mars 2019

« “Novecento” est comme un enfant avec qui je vis »

Jean Talabot

3 min

Jean Talabot
Jean Talabot

Des adieux et des retrouvailles. Presque vingt ans après, André Dussollier fait la promotion du second volet du film ­Tanguy. Et entame le dernier mois de représentation de Novecento au Théâtre de la Porte Saint-Martin, à Paris. Formidable conteur, il narre l’étrange destin d’un ­pianiste de jazz qui passa toute sa vie sur un paquebot. Une aventure inattendue qui aura duré cinq ans et lui aura ­­

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :