SFR Presse
Le Figaro
11 avril 2019

Le Royaume-Uni peut rester membre à part entière de l’UE jusqu’au 31 octobre

Florentin Collomp

1 min

Compromis entre extension longue et sursis court, la date du 31 octobre correspond à la veille de la mise en place de la nouvelle Commission européenne. Plusieurs dirigeants, dont Emmanuel Macron, voyaient d’un très mauvais œil les Britanniques sur le départ garder tous leurs droits à l’aube de la « renaissance » de l’UE. Selon la décision des Vingt-Sept, mercredi soir, si la Grande-Bretagne finit

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :