SFR Presse
L'Union
25 mai 2019

Défense remaniée, solidité affirmée

2 min

REIMS Malgré une arrière-garde rebâtie, le Stade a mis un point d'orgue à ne pas céder un pouce de terrain. Les Rémois le savaient. Pour contrecarrer les plans de l'ogre parisien, la partition devait être impérativement belle et quasi dépourvue de fausses notes. Que la musique fut finalement belle, sublimée par un collectif rémois bien décidé à s'offrir une dernière belle soirée devant son public.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :