SFR Presse
Sud Ouest
21 décembre 2018

DEPUIS LE DRAME

D. K.-G.

1 min

L’UBB se mure dans le silence Depuis le drame qui a coûté la vie à Nicolas Chauvin, le 9 décembre lors d’un match opposant les Espoirs de l’UBB à leurs homologues du Stade Français, les Bordelais se murent dans le silence. Une question de « dignité », de « respect » vis-à-vis du joueur décédé et de sa famille, assure-t-on en interne. Jean-Paul Geneste et Bernard Le Grand représentaient d’ailleurs

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :