SFR Presse
Le Figaro
9 avril 2019

Les fées sont fatiguées

CHRONIQUE  Relecture de conte ratée avec « Blanche comme neige » d’Anne Fontaine et mise en scène soporifique dans « Les Grands Squelettes » de Philippe Ramos. Le cinéma français n’enchante pas.

Eric Neuhoff

2 min

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Question d’habitude. Anne Fontaine, dans Entre ses mains, avait plus ou moins décalqué Le Boucher de Chabrol. Avec Blanche comme neige, elle adapte le conte de Grimm. Quelle que soit l’époque, les demoiselles trop jolies sont faites pour être assassinées par leur belle-mère. Isabelle Huppert s’habille en rouge. Elle aime les pommes pink lady et ne supporte pas la beauté de la jeune Claire. Comme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :