SFR Presse
Le Parisien
16 août 2019

« Les dirigeants de Facebook doivent craindre la prison en cas d’abus »

Gilles Babinet, vice-président du Conseil national du numérique, estime que les Etats doivent briser le sentiment d’impunité du géant américain, qui enchaîne les scandales sans en pâtir.

Chloé Barbaux

3 min

1 like

Les scandales s’enchaînent pour Facebook. Mardi, le réseau social a admis avoir écouté et retranscrit des conversations privées d’usagers de l’application Messenger. La société de Mark Zuckerberg a toutefois précisé qu’il s’agissait d’usagers ayant autorisé l’application à accéder à leur microphone et l’utilisant pour lui dicter des messages sonores à retranscrire. Le 24 juillet,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :