SFR Presse
La Croix
7 août 2019

Sous l’effet du réchauffement, la montagne ne tient plus debout

Frédérique Schneider et Denis Sergent

3 min

Frédérique Schneider  et Denis Sergent
Frédérique Schneider et Denis Sergent

Dans le massif du Mont-Blanc, les écroulements rocheux se multiplient en haute montagne. Chercheurs, aménageurs et élus travaillent de concert pour sécuriser des alpinistes et les infrastructures. « La montagne ne tient plus débout, elle se fissure, s’effrite. Même les blocs rocheux en granit, matériau pourtant solide, s’écroulent en dizaines ou centaines de milliers de mètres cubes », se lamente

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :